Me faut-il un ou deux appareils auditifs?

Le monocle a disparu dès que les avantages d’une correction visuelle bilatérale ont été reconnus. Il en va de même pour les appareils auditifs. Dans de nombreux cas, un seul appareil auditif n’est guère utile, car l’audition humaine fonctionne selon le principe de la stéréophonie. À titre de comparaison, les premiers phonogrammes étaient enregistrés via un seul microphone. La musique et les paroles semblaient plates et peu naturelles. Ce procédé a été remplacé depuis longtemps par les technologies d’enregistrement stéréophonique. Elles donnent un rendu naturel et vivant.

Le centre de l’audition du cerveau dépend des deux oreilles. Si une seule oreille fonctionne correctement, il devient difficile de comprendre les conversations dans un environnement bruyant ou de localiser correctement les bruits. Nos deux oreilles font office de poste de réception pour le centre de l’audition du cerveau. Un des pavillons est orienté vers la gauche, l’autre vers la droite. Lorsque nos oreilles perçoivent un bruit, notre cerveau détermine d’où il provient, car une des oreilles perçoit le bruit une fraction de seconde plus tôt et plus fort que l’autre. Cette aptitude nous prévient, par exemple, que des voitures s’approchent lorsque nous allons traverser une rue – quand les deux oreilles fonctionnent. C’est pour cette raison qu’aujourd’hui on propose en général d’appareiller les deux oreilles en cas de perte auditive bilatérale. Pour, entre autres, préserver votre sécurité.
Convenir d’un rendez-vous