La surdité brusque – les oreilles bouchées

En Suisse, environ 1600 personnes sont concernées chaque année par ce qu’on appelle une surdité brusque. L’intensité de cette perte auditive soudaine est variable et concerne en majorité les plus de 50 ans. Le dysfonctionnement de l’oreille interne apparaît spontanément, sans raison apparente, en général sur une seule oreille. Les spécialistes sont unanimes concernant les symptômes de cette perte auditive, mais leurs avis divergent sur les causes de ce phénomène.

Les symptômes

Les personnes concernées décrivent la sensation de perte auditive comme une sensation de «poils dans les oreilles» ou de «gros morceau de coton dans le conduit auditif». La perte auditive s’accompagne souvent de vertiges et d’acouphènes, parfois aussi d’une grande sensibilité au bruit. La perception déformée et unilatérale des bruits déstabilise, et on le comprend, les personnes souffrant de surdité brusque. En revanche, ce phénomène n’est pas douloureux.

Des causes inconnues

Les causes et les facteurs déclenchants d’une surdité brusque ne sont pas établis scientifiquement. Les spécialistes s’accordent toutefois pour dire que le son reste bloqué dans l’oreille interne. On parle alors d’un infarctus de l’oreille, car le signal acoustique ne parvient pas jusqu’au cerveau. Les experts désignent la pathologie par l’expression «surdité de perception idiopathique d’apparition soudaine». Elle peut présenter toutes les intensités, de la perte auditive légère à la surdité totale.

La surdité brusque apparaît sans prévenir, soudainement et sans déclencheur identifiable, ce qui la différencie clairement des déficiences auditives imputables à des causes bien précises, comme le bruit, les infections, les effets secondaires médicamenteux, l’hérédité, etc.

Le débat d’experts sur les causes de la surdité brusque permet toutefois d’établir une longue liste de déclencheurs possibles ou probables:

  • trouble circulatoire de l’oreille moyenne dû à un caillot de sang
  • dépôts de cholestérol dans les vaisseaux auriculaires dus à un taux élevé de lipides dans le sang
  • bruit excessif
  • infections virales
  • inflammations chroniques des oreilles et de la tête
  • troubles du système immunitaire
  • lésions de l’oreille
  • tumeurs, par exemple neurinome de l’acoustique
  • mauvaise positiondes vertèbres cervicales
  • maladies cardiovasculaires
  • douleurs psychosomatiques, stress
  • maladie de Menière

En cas de doute, consultez

Lorsque les symptômes de la surdité brusque apparaissent, il est conseillé de consulter rapidement un médecin ORL, qui prescrira un traitement si nécessaire. Dans ce cas, la probabilité d’une guérison rapide et complète est d’environ 90%. Le médecin déterminera d’abord le degré de perte auditive, puis procédera à d’autres examens qui pourront établir ou exclure les causes ou les déclencheurs.

Les traitements

Dans 30% des cas, la surdité brusque guérit spontanément. Dans les autres cas, le bilan médical est suivi, en général, d’un traitement ambulatoire, l’hospitalisation restant exceptionnelle. Voici un aperçu des cinq traitements les plus fréquents.

  • perfusion de vasodilatateurs pour stimuler la circulation sanguine.
  • comprimés de vitamine B ou médicaments à base de cortisone ou de procaïne.
  • traitement direct de l’oreille touchée par une injection de glucocorticoïde.
  • traitement «biomental» du Dr Greuel: relaxation, pensée positive, réduction consciente du stress.
  • oxygénothérapie en caisson hyperbare pour amorcer le processus de guérison (controversé).

Priorité à la prévention

Le risque d’être victime d’une surdité brusque peut être réduit grâce à des mesures de prévention adéquates – comme pour beaucoup d’autres maladies. Adopter un mode de vie sain est toujours recommandé. Le cas échéant, il est conseillé d’utiliser des protections auditives, que ce soit en discothèque, en concert, lors de certains déplacements (gares) ou dans des lieux de travail bruyants. 
En savoir plus

S’appareiller après une surdité brusque

Si une surdité brusque entraîne des troubles auditifs persistants, pensez à acquérir un appareil auditif: commencez par prendre rendez-vous chez l’un de nos audioprothésistes. 
En savoir plus