L’organe de l’audition

L’ouïe est un sens essentiel à la perception et à la communication. Lorsqu’on entend, on enregistre des informations, on reconnaît les voix et on capte l’ambiance. Les sons perçus sont aussi divers que les couleurs distinguées par les yeux. L’oreille est également l’organe de l’équilibre et de l’orientation: c’est grâce aux bruits que nous percevons que nous nous déplaçons dans l’espace et que nous pouvons apprécier les distances, ce qui nous permet, par exemple, d’éviter les accidents de circulation.

Concrètement, l’audition fonctionne comme suit: l’oreille reçoit le son et le convertit en impulsions électriques. Elle les transmet ensuite au cerveau, qui les interprète. Ce processus apparemment simple est, en réalité, extrêmement complexe – et ne dure que quelques fractions de seconde.

  1.  Pavillon
  2. Conduit auditif
  3. Tympan
  4. Osselets (marteau)
  5. Osselets (enclume, étrier)
  6. Caisse du tympan
  7. Trompe d’Eustache
  8. Cochlée
  9. Cellules ciliées
  10. Nerf auditif

L'oreille externe

Les sons et les bruits sont captés par le pavillon de l’oreille et transmis au conduit auditif externe et au tympan comme par un entonnoir. Le tympan reçoit les vibrations et les transmet à l’oreille moyenne. Dans le même temps, le pavillon détermine de quelle direction vient le son. Toutefois, cela n’est possible que lorsque les deux oreilles fonctionnent bien et participent au processus à parts égales.

L’oreille moyenne

Les osselets amplifient le son environ 20 fois avant qu’il n’atteigne l’oreille interne. Les osselets – le marteau, l’enclume et l’étrier – sont les plus petits os du corps humain. Ils n’occupent, à eux trois, qu’un centimètre cube. Ils sont mis en mouvement par les vibrations qui proviennent du tympan.

L’oreille interne

C’est dans l’oreille interne que les vibrations mécaniques deviennent des impulsions électriques, grâce à l’organe de l’ouïe proprement dit: la cochlée. Les cellules ciliées sont alors mises en action et déclenchent des stimuli sensoriels qui parviennent au centre de l’audition du cerveau via le nerf auditif. C’est alors au cerveau de traiter les impulsions: il les interprète et les transforme en sensations auditives.