Les drogues et les médicaments

La consommation de tabac et d’alcool favorise – surtout en excès – la perte auditive, tout comme certains médicaments.

L’alcool

De nombreuses études prouvent l’impact négatif d’une consommation importante et régulière d’alcool sur l’audition. Une alcoolémie élevée endommage les cellules ciliées de l’oreille interne, ce qui peut entraîner une perte auditive et des acouphènes.

Le tabac

Il est prouvé que le tabac a de lourdes conséquences sur la santé en général, mais il présente aussi des risques pour l’audition en particulier, vraisemblablement dus au fait que le tabagisme favorise l’artériosclérose. Le rétrécissement des petits vaisseaux diminue le flux sanguin dans l’oreille interne.

Les médicaments

Certains médicaments ou leurs effets secondaires peuvent altérer la capacité auditive, notamment les anticancéreux, les diurétiques et les antipaludiques. Une trop forte dose d’aspirine (acide acétylsalicylique) peut même entraîner une perte auditive temporaire.